< Retour à tous les articles

Arthrite ou Arthrose?

Nous utilisons maintenant le terme « arthrite », au sens élargi, pour remplacer l’appellation « rhumatisme » qui englobe plus d’une centaine de maladies, dont l’arthrose! On comprend donc toute la confusion entre les deux maladies. Toutefois, nous nous concentrons ici à reconnaître la différence entre les deux formes d’arthrite; l'arthrite inflammatoire et l'ostéoarthrite (communément appelé arthrose).

Alors, Arthrite ou Arthrose ? De façon simple, l’arthrite est une maladie inflammatoire tandis que l’arthrose est une maladie mécanique. L’évolution de chacune est bien différente, par conséquent, leurs traitements le sont tout autant.

L’arthrite : inflammation des articulations

Arthrite provient du terme « artho » pour articulations et « ite » pour inflammation. Dans le cas d’arthrite, c’est l’inflammation qui apporte les lésions et les douleurs aux articulations. Cette inflammation est principalement causée par un dérèglement du système immunitaire qui attaque les tissus des articulations. La progression de cette maladie peut être très rapide et agressive et survient à n’importe quel âge. L’arthrite dite inflammatoire englobe de nombreuses pathologies dont :

  • La polyarthrite rhumatoïde
  • La spondylarthrite ankylosante
  • L’arthrite psoriasique
  • L’arthrite juvénile
  • Le lupus ou la goutte

Arthrite inflammatoire : comprendre les symptômes

Les douleurs articulaires occasionnées par l’arthrite sont souvent ressenties au repos et s’atténuent souvent avec la reprise des activités physiques. Par exemple, une femme qui ressent des douleurs aux articulations des mains perturbant son sommeil la nuit mais s’estompant à son réveil lors de la reprise de ses activités démontrent probablement des signes d’arthrite.

L’arthrose : l’usure du cartilage

L’Osteoarthritis Research Society International (OARSI) décrit l’arthrose comme étant l’incapacité du corps à réparer les tissus articulaires endommagés. Cette maladie est dite mécanique, puisqu’elle entraîne l’usure du cartilage. Cette matière élastique mais solide qui protège l’extrémité des os se détériore, ce qui entraîne un frottement des os, de la douleur, de la raideur et même de l’enflure.

Celle-ci est occasionnée le plus souvent par le vieillissement ou encore par des blessures ou un surmenage des articulations par causé par le surpoids, le travail physique ou le sport intense par exemple. Ce sont donc les articulations mobiles, comme le genou, la hanche ou la colonne vertébrale qui sont les plus à risque de développer de l’arthrose. Contrairement à l’arthrite, l’arthrose se développe plus lentement. Toutefois, il s’agit de l’affection arthritique la plus répandue, avec un adulte canadien sur six ayant reçu le diagnostic.

Arthrose : comprendre les symptômes

À l’inverse de l’arthrite, les douleurs articulaires associées à l’arthrose se feront ressentir lorsque nous sommes en mouvement et vont généralement diminuer au repos. Par exemple, des douleurs ressenties seulement au genou gauche chez une personne de 50 ans, qui s’aggravent lors de la marche ou la course, signaleront probablement de l’arthrose.

arthrose-arthrite

Comment traiter ces maladies chroniques?

Il est important de comprendre que nous ne pouvons pas guérir complètement d’une maladie arthritique. Dans les deux cas, ces maladies chroniques qui demeurent non traités peuvent engendrer des douleurs invalidantes. De plus, il est important de consulter un médecin afin de poser un diagnostic clair sur votre condition physique.

Dans le cas d’arthrite inflammatoire, selon sa sévérité, le médecin va généralement prescrire des médicaments appelés antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM). Le traitement peut aussi être combinés à des anti-inflammatoires. Dans tous les cas, les médicaments prescrits pour l’arthrite inflammatoire ne sont pas utilisés pour l’arthrose.
Comme l’arthrose est une pathologie mécanique, il est surtout très important de prévenir la dégradation du cartilage articulaire :

  •  Maintenir un poids santé
  • Adapter ses activités physiques
  • Rester actif pour renforcer sa musculature autour des articulations

Genacol Optimum, un allié pour les articulations

Il est démontré par 3 études cliniques que le Collagène AminoLock régénère le cartilage et aide à soulager les douleurs articulaires associées à l’arthrose. Genacol Optimum, la solution liquide 4 en 1, combine cet ingrédient exclusif à d’autres éléments essentiels au maintien de la santé articulaire :

  • Collagène AminoLock, qui régénère le cartilage
  • Glucosamine, qui améliore la qualité du liquide synovial qui lubrifie l’articulation
  • Chondroïtine, qui protège les articulations
  • MSM, qui préserve les tendons et les ligaments

Les résultats obtenus par des milliers de gens démontrent bien l’efficacité de ce produit. Un mode de vie sain, lié à Genacol Optimum, sera donc la clé pour combattre l’arthrose naturellement.

Alors, maintenant… arthrite ou arthrose?
Vous avez tous les éléments pour démystifier la question!

 

Source : Société de L’Arthrite