< Retour à tous les articles

Le collagène et l’esthétique

Le collagène constitue plus de 90 % du derme de la peau.

Il est fabriqué par les cellules de notre corps appelées fibroblastes et est la molécule de base qui tient la peau ensemble. Avec le vieillissement, le ralentissement de la production de collagène génère une perte d’hydratation et un amincissement de la peau, ce qui provoque l’apparition des rides.

Petit à petit, les tissus capillaires de la peau deviennent plus épais et moins efficaces, ce qui réduit la capacité de la peau à retenir les nutriments et l’eau. Puisque la peau est moins saine, elle présente un plus grand risque de développer des vergetures, des taches brunes et des infections, étant donné sa perte de capacité à servir de barrière aux bactéries et aux virus.

Vers l’âge de trente ans, le corps diminue sa production de collagène et ce qui concerne notamment la peau. Le processus s’accélère rapidement à partir de la cinquantaine. Plusieurs études ont démontré que notre production normale de collagène pourrait diminuer à un taux de 1 % par an après l’âge de trente ans. Ainsi, vers l’âge de cinquante-cinq ans, une personne pourrait perdre 25 % de sa capacité de production de collagène. À l’âge de soixante-dix ans, la perte s’élèverait à plus de 40 %.