< Retour à tous les articles

Le collagène, la colle du corps

Le collagène est présent dans tous les organes multicellulaires de notre corps.

Le collagène est la protéine structurale fibreuse qui compose les fibres blanches (fibres de collagène) de la peau, des tendons, des os, des cartilages et de tous les autres tissus conjonctifs. On le trouve également répandu dans les substances gélatineuses du corps, par exemple dans le corps vitré de l’œil où il joue un rôle en matière de fermeté. En d’autres mots, le collagène est la protéine naturelle qui compose le support de la structure du corps et est la substance primaire du tissu conjonctif. C’est ce tissu fibreux conjonctif qui tient notre corps ensemble.

Le collagène transmet aux différents organes et tissus sa force et sa propriété élastique. Vingt-cinq pour cent du poids des protéines du corps humain et soixante-quinze pour cent de notre peau sont composés de collagène. Ce dernier fait partie de la composition normale naturelle des tendons, des ligaments, des articulations, des muscles, des cheveux, de la peau et des organes vitaux. Lorsqu’il y a un manque de collagène dans le corps, tout est affecté. Les principaux symptômes d’une carence en collagène sont : la faiblesse, la fatigue, les maux et douleurs ainsi qu’un manque global d’énergie. De plus, tous ces symptômes augmentent en vieillissant.

En plus de ses nombreuses propriétés structurales, le collagène sert de catalyseur principal à la croissance et répare presque tous les tissus du corps. Plusieurs maladies, dues au vieillissement, sont liées à une carence de cette protéine vitale qu’est le collagène. Lorsque notre corps est en manque de collagène, nous sommes malades.

La production de collagène dans le corps ralentit insidieusement avec l’âge. Elle commence à ralentir vers la trentaine et diminue abruptement vers la cinquantaine. Un manque de collagène ou une mauvaise utilisation du collagène dans notre corps cause les signes précurseurs du vieillissement.