< Retour à tous les articles

Le rôle du collagène dans l’ossature

Les maladies ostéoarticulaires représentent la moitié de toutes les maladies chroniques chez les personnes de plus de 60 ans.
ossature genacol

Leur incidence croissante avec le vieillissement de la population constitue un enjeu majeur. À l’égard de cette réalité, les Nations Unies ont décidé que la prochaine décennie serait celle des os et des articulations.

Sans ossature, le corps serait une masse de chair molle. La charpente osseuse est composée de plus de deux cents os et assure quatre grandes fonctions. Premièrement, l’ossature soutient le poids du corps et sert de point d’ancrage à tous les muscles et organes mous. Deuxièmement, l’ossature joue un rôle de protection. Le crâne protège le cerveau, la cage thoracique protège le coeur et les poumons et les vertèbres englobent la moelle épinière. Troisièmement, l’ossature du corps a une fonction de stockage. Elle contient 99 % des réserves de minéraux de l’organisme. Finalement, l’ossature participe aux fonctions immunitaires en aidant à la formation des globules rouges et blancs dans la moelle.

Lors du vieillissement, la diminution du collagène nuit, de façon importante, à notre structure osseuse, car notre corps perd le collagène qui sert à fixer les minéraux dans les os. Cette situation importante modifie la rigidité, la souplesse et la densité des os en les rendant plus fragiles.

Une des maladies les plus connues reliées au vieillissement des os est l’ostéoporose. Elle est caractérisée par une perte de la résistance des os qui prédispose aux fractures. Un des principaux marqueurs de la densité osseuse est défini par l’augmentation des taux sanguins ou urinaires des C télopeptides du collagène de type I. Le collagène de type I dans les os est analogue aux tiges d’acier dans le béton armé. Ainsi, il offre la structure pour aider les minéraux à se fixer dans les os. Une carence de ce type de collagène fragilise donc les os. Lorsque les os sont plus poreux, ils sont plus susceptibles de se fracturer lors d’une chute banale qui, en temps normal, aurait été sans conséquence. Comme l’arthrite, l’ostéoporose apparaît progressivement avec l’âge.