Genacol
Anti-Inflammatoire

Genacol Anti-Inflammatoire

NPN 80086523
90 capsules

Le NOUVEAU Genacol Anti-Inflammatoire réduit l’inflammation et la douleur articulaire grâce à son complexe unique de Collagène AminoLock, de Curcumine standardisée à 95% de curcuminoïdes et de BioPerine®, un extrait breveté du poivre noir.

 

Catégorie

Description

AVANTAGES DU PRODUIT

Avec Genacol Anti-Inflammatoire vous trouverez un excellent antioxydant et anti-inflammatoire naturel tout en étant doux pour l’estomac.

  • La Curcumine standardisée à 95% de curcuminoïdes est 40x plus concentrée qu’un extrait traditionnel de curcuma – la plus haute concentration disponible.
  • La Curcumine, l’extrait actif du Curcuma possède de nombreux bienfaits pour la santé et l’inflammation.
  • La BioPerine®, un extrait breveté de poivre noir augmente de 20x l’assimilation de la Curcumine et en améliore ses bienfaits anti-inflammatoires.
  • Le Collagène AminoLock réduit les douleurs articulaires et régénère le cartilage.

RECOMMANDATIONS

Nous recommandons Genacol Anti-Inflammatoire aux personnes qui :

  • souffrent de douleurs articulaires (genoux, hanches, épaules, mains, etc…)
  • souffrent d’arthrose ou de maladies articulaires inflammatoires
  • recherchent une alternative naturelle aux anti-inflammatoires non-stéroïdiens

INGRÉDIENTS

Une dose (3 capsules) contient :

Ingrédients médicinaux :
Collagène AminoLock® (source bovine) : 1200 mg
Curcuma Longa (50:1 DHE : 3000 mg – 95% de curcuminoïdes) : 180 mg
Piper nigrum (BioPerine® 50:1 DHE : 166.5 mg – 95% Piperine) : 10 mg

Ingrédients non médicinaux :
Gélatine, microcrystalline cellulose, stéarate de magnésium végétal, dioxyde de silicium.

POSOLOGIE

Posologie (adulte):
Prendre 3 capsules une fois par jour, le matin ou le soir avec le repas du matin ou du soir.

Réactions indésirables connues :
Peut causer de légers dérangements gastro-intestinaux.

Précaution(s) et mise(s) en garde : Consulter un praticien de soins de santé avant d’en faire usage si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, si vous avez des calculs biliaires ou une obstruction des voies biliaires, si vous avez des ulcères d’estomac ou un excès d’acide gastrique, ou si vous prenez des médicaments ou des produits de santé naturels. Consulter un praticien de soins de santé si les symptômes s’aggravent.